03 mai 2006

Simple et de bon goût


Tout le monde connaît mon goût du luxe. Je ne fume que les tabacs les plus chers, dans des pipes les plus chères possibles. Mes bourre-pipes viennent uniquement de la maison Ming-Kahuna.
Généralement, je fume, affalé sur mon canapé en cuir - du veau - en écoutant un opéra sur ma chaine B&O.
Je viens d'ailleurs de recevoir un mélange maison, fait de perique, de latakia, et de virginie, que je fume dans une BBB.
Comme il est encore tôt, je fais attention à ne pas brûler ma robe de chambre en soie.
Vous comprendrez que cet objet avait toute sa place chez moi.
C'est un pot à tabac, qui l'eut cru ?
Il est fait en matières nobles : noix de coco, et os pour le serpent.
C'est un travail de bagnard : les prisonniers, pour améliorer l'ordinaire, faisaient de leurs mains sales des objets de la vie courante, qu'ils pouvaient revendre.
Je l'ai bien sur désinfecté. Et je crois qu'il trouvera sa place dans mon foutoir, pardon, mon intérieur chic.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est encore moins moche que certains abrutis prétentieux.

Pipephil a dit…

Tu l'as vraiment ?
tres tres interessant.
Je compais dans les prochains temps ouvrir une serie sur mon blog, traitant des pipes "tête de mort". C'est un genre tres courant pour les ecumes de mer mais beaucoup moins dans le domaine des pipes en racine de Bruyère.
Je me posais la question de la pertitence. Mais là je crois que je vais oser.
On touche tout de même à qlquechose de pas trivial.
Bravo d'avoir eu le courage, et en plus je le trouve (mais c'est subjectif) SUPERBE !

FdP a dit…

Le seul exemple que j'ai est une pipe en terre, cassée, je ne t'enverrai pas de photos, je suis sur que tu as déjà beaucoup mieux
;-)

Bonne Pipe
Guillaume

Pipephil a dit…

Effectivement, j'en ai assez pour faire une petite selection.
Mais les choix ne sont pas toujours simples :-)
Peu de personne arrivent à prendre assez de recul pour dedramatiser l'objet : on en reste toujours au coup de foudre ou au rejet. J'aime / j'aime pas.
S'interroger sur la signification de l'objet, oui oui !
Pourquoi un laideron est-il possible ? Qu'est ce qui a fait que quelqu'un a acheté une pipe hyper mal faite ? Que s'est-il passé dans la tete de celui qui l'a fabriqué ?
Les pipes sont le reflet d'une société a un temps donné.
Pipephil

FdP a dit…

Un utilisateur anonyme a dit…
Il est encore moins moche que certains abrutis prétentieux.

Et encore, j'ai été malade !

David a dit…

Pipephil, j'aime beaucoup ce que tu dis par rapport au reflet d'une epoque. Et pour la recherche, bravo.