31 août 2006

Fumer, c'est vivre moins longtemps

Aujourd'hui encore, j'entends notre ministre de la Santé parler de 65 000 morts par an, dus au tabac, et de 5 000 morts du tabagisme passif.
Sur un paquet de tabac, je lis : Fumer, c'est vivre moins longtemps.
Je ne ressortirai pas la liste des vieillards qui continuent à fumer allègrement, et vont à l'encontre des dires du ministre.
En France, on estime à 10 000 par an les décès dus aux maladies nosoccomiales, c'est à dire les maladies bactériennes ayant causé la mort et attrapées en milieu hospitalier.
En France, on sous-estime le nombre de suicides à 10 000 par an. Je dis on sous-estime, puisqu'un haut comité de la Santé Publique pense qu'il faut en ajouter 20% de plus.
Je viens d'apprendre le suicide d'un de mes neveux, il n'avait pas vingt ans.
Je ne sais s'il fumait. Si c'est le cas, ça n'aura rien changé. S'il était non-fumeur, les hygiènistes de tout poil vont pouvoir se rassurer en se disant qu'il est mort proprement.
J'aimerais qu'on nous foute un peu la paix. il y a des choses, des chiffres, dont on ne parle jamais. La Faculté nous balance des chiffres et des conseils, elle ferait mieux de se méler de ses oignons. Nos ministres devraient peut-être se poser la question de savoir si dans une société où il faut être anorexique pour être mannequin, il n'y a pas d'autres problèmes aussi préoccupants.
Avoir la paix, c'est choisir.
Qu'on me laisse choisir.
Après tout, je n'ai peut-être pas envie de vivre vieux. Je n'ai pas d'enfants, il est à peu près certain que je claquerai tout seul dans mon coin, j'aimerais qu'on me laisse fumer tranquille et qu'on s'occupe un peu plus de tous ces mômes paumés.
J'aimerais qu'on arrête de me montrer en première page des magazines un nombril collé à la colonne vertébrale.
J'aimerais pouvoir me dire que si des gens que j'aime entrent à l'hôpital, ils ont quand même quelques chance d'en sortir debout.
Ah et j'oubliais, je pisse à la raie de tous ces gens propres et soignés à qui jamais rien n'arrive et qui n'étaient pas là pour empêcher un gosse de faire une connerie.

3 commentaires:

aeroguig a dit…

Tout ce que tu dis là est très émouvant.

A ton neveu.
Christophe

Olivier a dit…

Oui, cent fois oui...

Avec toute mon amitié,
Olivier

Anonyme a dit…

Rien à ajouter ,
sauf mon amitié

Flavio