11 avril 2006

Serrons les coudes

Une réaction qui me surprend un peu, à propos de cet article :
La voici :
"Anonymous said...
dommage que de tels propos soient tenus alors que les ventes de pipes sont en chute libre!SERREZ VOUS LES COUDES!!!!! Non mais!
11/4/06 13:21 "
Les ventes de pipes en chute libre ? Ca dépend lesquelles. Un membre du Groupe avait comparé les chiffres d'affaire des maisons sanclaudiennes, entre 2001 et 2005 si mes souvenirs sont bons. Il y a effectivement une baisse nette.
Maintenant, j'ai beau me relire, je ne vois pas en quoi mes propos vont aggraver la situation ?
Je regrette effectivement que les organisateurs du Mondial aient proposés des tarifs prohibitifs aux artisans pipiers. Ils auraient du faire un effort : Serrons les coudes.
Je regrette que les organisateurs n'aient pas donné à cet événement la publicité qu'il méritait. Parce qu'enfin, il n'y avait pas grand monde... les visiteurs n'ont pas été serrés, c'est le moins qu'on puisse dire.
Je regrette que la revue Pipemag ait vu sa parution stoppée. C'était le seul bulletin de liaison des fumeurs de pipe, en langue française. Serrons les coudes ?
Des personnes m'ont dit que le stand du Pipe Club de France était souvent vide : personne pour accueillir... Serrons les coudes ?
Les ventes de pipe en chute libre ? Ca dépend où... Il aurait été intéressant pour Anonymous de rencontrer tous ces artisans pipiers : ceux-là même qui font pleurer les afficionados parce qu'aussitôt une pipe mise en vente sur leur site internet, elle est déjà vendue. De ces artisans qui ne savent pas répondre à la demande comme ils le voudraient, faute de temps.
Tenir de tels propos ? Mais sinon, qui en parlerait, de ce Mondial, si ce n'est les articles publicitaires parus dans les revues dont l'organisateur du Mondial est propriétaire ?
Car enfin ne nous voilons pas la face : c'est raté. Monsieur Burton faisait grise mine, m'a-t-on dit. Il est même question de modifier en profondeur le "Mondial de la Pipe", qui deviendrait, s'il y a prochaine édition, "Mondial de la Pipe et du Cigare".
C'est une bonne idée d'ailleurs - pour les fumeurs de cigare. Car enfin, le cigare est un petit monde beaucoup mieux organisé, plus en vogue, et je pense que la Pipe n'aura droit qu'à la portion congrue.
En un mot, au lieu de se dire qu'on s'est trompé, qu'on a fait fausse route, on ne corrige pas ses erreurs, on en fait d'autres.
Encore une fois, je vais prendre l'exemple des Pipe-Shows américains. Regardez les photos, cher Anonymous. Vous voyez le nombre d'exposants ? Vous voyez qu'outre la quantité, il y a la qualité ? vous voyez la foule de gens ? Vous devez vous rendre compte que bien plus de pipes sont vendues dans ces conditions...
Je ne vois pas bien en quoi mes propos ont nuit au Mondial de la Pipe : il s'est fait du mal tout seul.
Et ça n'est d'ailleurs pas la faute des exposants, qui ont pris la peine d'y venir, et de payer le prix fort pour cela.
Et d'ailleurs, cher Anonyme, qui êtes-vous pour me dire cela ? Que faites-vous pour les pipiers ? Combien de pipes avez-vous fait vendre ?
Moins que moi, figurez-vous. Parce que je crois bien, à mon petit niveau, avoir donné quelques envies.
Donnez-moi le budget du Mondial, tiens, pour voir.... !

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous êtes bien prétentieux mon garçon, bien donneur deleçon dans votre petite vie médiocre, sans regarder ,les gens en face.
Fourbe et haineux.
Belle existence.

Inexistant et aboyeur.

Félicitations.

David a dit…

Cher Anonyme,
Vous êtes bien aveugle. Vous savez quel prix ont payé les pipiers pour participer à cette manifestation? Et quelle publicité a été faite de cet évènement, quelle communication a été mise en place, quel participation il y a eu ? Je peux vous dire, cher Anonyme, que c'était très décevant. Lorsqu'on se rend à ce genre de manifestation en tant que commerçant, ce n'est pas uniquement pour faire plaisir aux visiteurs, c'est aussi pour avoir des retombées.
Maintenant, je me demande à quoi ça sert de causer à un sourd, puisqu'il ne répondra même pas.

Cordialement

FdP a dit…

Sans regarder les gens d'en face ? Mais il faudrait les voir, les connaître - et pour cela qu'ils se fassent connaître...
Par exemple en me contactant, ou tout au moins en prenant la peine de se présenter et de signer ses écrits de son nom...

Guillaume

rhodog a dit…

Sans regarder les gens en face !!! Et c'est un lâche anonyme qui dit ça ! Remarque, anonyme c'est relatif. Sam, tu es encore plus con que je ne pensais.

Anonyme a dit…

Ce site est déseperant... ça donne vraiment envie de racheter un paquet de gauloise !