26 avril 2006

100% français

S'il est une particularité, dans les pipes françaises, c'est bien le "système" métallique qui orne toutes les pipes fabriquées en France.
Ce système, on peut aussi l'appeler plus techniquement "régulateur de tirage".
Et c'est là qu'on s'y perd un peu. L'utilité première de ce genre d'outil était d'assurer une fumée propre, sèche, et de bloquer les goudrons - certains allaient même jusqu'à parler de la nicotine...
L'engin se révélant être effectivement un piège à goudrons, on a parlé de réguler le tirage... Or, pourquoi un tirage aurait-il besoin d'être régulé si le perçage de la pipe est fait correctement ?
Il y a donc de par le monde des quantités de pipes qui n'ont pas de régulateur de tirage... et qui ne s'en portent pas plus mal.
Le souci est qu'après avoir répété des années durant que le "système" était la panacée, les clients, confortés, se méfient des pipes "sans".
Et je m'aperçois souvent que ceux qui m'accusent de taper sur les pipes françaises "parce que c'est français", font montre d'une grande légèreté.
En effet, si l'on parle d'une pipe X (ici une marque française) qui glougloute, les vieux sages ne semblent pas trouver cela anormal. Ils conseillent, après avoir tiré sur leur pipe quelques bouffées, d'ôter le système - après ça devrait aller mieux.
Trahison !
J'en appelle à tous, vous les défenseurs de Saint-Claude, les laudateurs de la pipe française : soyez conséquents, si vous fumez des pipes Chacom ou BC, ne les privez pas de ce qui fait la risée, pardon, l'admiration du monde pipier, le système régulateur de tirage !
En effet, pourquoi déflorer ces chefs d'oeuvre ?
Une pipe est ou n'est pas.
Elle se présente à vous, avec son fourneau, son tuyau, et l'indispensable système. Une seule partie vous manque, et tout est dépeuplé...
Alors, dorénavant, ne conseillez plus aux débutants qui viennent à vous, les joues roses d'émotion, avides de conseils et de savoir, ne conseillez plus d'ôter le système.
Vous même, allez le chercher : vous l'avez laissé dans un coin, dans un tiroir du bureau, portez bien haut nos couleurs, ne fumez plus sans un système !
Notez que si je vous suivais jusqu'au bout, je vous demanderais même d'abandonner les pipes qui n'en ont pas.
Mais non, il faut rester tolérants, savoir accepter les différences.
N'oubliez pas :
Tirage régulé,
Bonheur assuré !

2 commentaires:

Claude a dit…

Il y a 40 ans, lorsque j'ai commencé à fumer la pipe (que des françaises), j'ai eu la chance d'avoir un buraliste à Lausanne qui, après l'achat de la pipe, enlevait le système et le mettait à la poubelle, avec la remarque suivante: ça ne sert à rien, au contraire, ça encrasse plutôt.

Amicalement
Claude

David a dit…

:-)))))))
Humour décapant !