04 avril 2006

Prédiction

Il y a ceux qui regardent l'avenir dans une boule de cristal, d'autres tirent les cartes, certains emploient le marc de café, moi c'est les cendres de ma pipe.

Ce soir, je me tourne vers l'ouest, je fume lentement une pipe achetée 3 euros aux puces de Saint-Ouen, et je prononce les paroles sacrées. (je ne peux pas vous les dire, c'est sacré, mais c'est secret aussi)

Puis je répands les cendres sur le tapis, en tapant le fourneau contre mon talon. Les cendres tombent, s'éparpillent, et que vois-je ? que lis-je ? que trouve-je ?
Le "Mondial de la Pipe" sera un succès. Cette manifestation, toute jeune encore, presqu'un enfant, sera l'apogée pipière de l'année 2006 - année du cochon, comme chacun sait.

Pour qui sera-t-elle un succès ? Pour le monde pipier ? non.

Pour Saint-Claude ? non.

Mais pour ceux qui y seront allés, oui. En effet, je vois bien, à ce reste de cendres, là à droite, que tous ceux qui s'y seront rendus s'en féliciteront. Ils en feront des gorges chaudes. Dire qu'il y en a qui auront raté ça ! Heureusement qu'ils ont été plus malins : eux, ils y sont allées, eux, ils étaient invités, pas comme le péquenot de base, eux ils ont vu. Ils diront à leurs fils, et aux fils de leurs fils, j'y étais, le jour de la grande illumination, j'étais là.

Pourtant, il était difficile de passer à côté de ça : cette manifestation mondiale était pourtant annoncée, par le biais d'un parchemin sacré. Malheureux les aveugles, ils n'auront pas vu.

Ils n'auront pas vu que les grands prêtres annoncés étaient présents :
Jademir - Pipes en écume - Cassetari - Corsican Briar - Chacom - Peterson - Falcon - Shishamania - Tembo - Butz-Choquin - Ewa - Dunhill - Stanwell - Crailco - Savinelli - Big Ben - Porsche Design - Ropp - Pipes Genod - Pipes Paul Viou - Altadis - Swedish Match

Oubliés, les tenants des sectes, annoncés, et pourtant pas présents.

Bien sur, les vilains lutins résonnent en entendant cette litanie, ils ricanent bêtement. Approchons-nous, à l'abri des palmiers sacrés, écoutons les :

"T'as vu comment ils gonflent une liste ? Facile : ils écrivent : Jademir - Pipes en écume, au lieu de : Jademir, pipes en écume.
Casstari - Corsican Briar, au lieu de Cassetari, corsican briar (tiens, un corse qui parle anglais)
Tembo, pour celui-la ils ne marquent pas que c'est aussi de l'écume - de Tanzanie, donc de moindre qualité
Crailco, un distributeur, on le met en plus des marques qu'il distribue, ça fait foule
Pipes Genod - Pipes Paul Viou : c'est le même, comme BC, Ewa, etc
...."

Eloignons-nous, le nez bouché, de ces esprits mauvais, ou mauvais esprits, c'est tout comme.

Et entendons les voix des bons prêtres, que nous disent-ils depuis quelques temps ?

Que, talonnés par les organisateurs, ils insistent auprès des fidèles pour qu'ils réservent des tables, une, mais plutôt deux, voire trois, c'est mieux. Même si on a rien à gagner, il semble qu'on soit bien ou mal noté. Mais un des grands prêtres, qui ne parvient pas à vendre ses lots sur Ebay, compte sur cette manifestation. Il compte aussi ne pas être le seul.

C'est même appuyé par un rappel du prélat, qui insiste.

Un des grands prêtres se prend les pieds dans sa tunique : la réservation du temple a été faite à la condition de ne pas fumer, mais il ajoute qu'il s'y est rendu pour un concours de fumeurs de pipes, en précisant qu'ils ont respecté les tables de la Loi et qu'ils sont allés fumer, en montant quelques marches, au bar ou sur la terrasse... Difficile pour suivre un concours. Ce témoignage n'est pas à prendre en considération, le prêtre ayant sans doute abusé du mélange Konfreryt. La preuve c'est qu'il ajoute que la seule entorse au réglement, c'était la grande salle pendant la communion. La grande salle est réservée à la communion, pas aux pratiquants ?

Heureusement, les élus, les vrais amateurs, auront la chance, en échange d'une obole de 100 euros, de manger avec les grands prêtres. Mais ça n'est pas donné à tout le monde : il faut être prêt à payer 100 euros pour un repas. Seuls les grands esprits sont attendus, mais vus les rappels, on pense qu'ils ne seront pas tous là - il devrait y avoir des restes.

Enfin, Charles Cassetari, le corse anglophile, fera une démonstration pédagogique. Il ne le sait pas, d'ailleurs, mais les grands prêtres ont pensé qu'appeler ça "démonstration pédagogique" ferait plus sérieux auprès des fidèles.

Enfin, il y aura un autre grand prêtre, qui est connu dans les salles des ventes, mais qui surprend par ses dires, rapportés dans un des missels disponibles au Mondial : "Ce qui rend très attachants les articles pour fumeurs, c'est qu'ils étaient très vivants et personnalisés. encore aujourd'hui, il en émane une émotion. Ce qui n'est plus le cas des objets industrialisés contemporains, insipides, amorphes..."

Objets industrialisés contemporains, insispides, amorphes ????
On a compris que ce grand prêtre va s'ennuyer ferme. Sans compter qu'il fréquente les collectionneurs, espèce abhorrée par les prêtres et les fidèles. Il avoue, toute honte bue, fumer des GBD, des vieilles Dunhill, des calebasses anciennes, des écumes de mer... et se rendre à Londres pour se procurer des mélanges Dunhill disponibles uniquement là-bas.

C'est à se demander pourquoi il n'y a pas eu plus de réactions du côté des fidèles !
Les fidèles : eux que pourtant on appelle aussi les Illuminés...

Mais, alors que mon chat égyptien, descendant des gardiens des temples de Ra, se rapproche, l'air intéressé, et va me foutre en l'air ma lecture, je peux vous dire ceci : quel succès !

3 commentaires:

David a dit…

Tordant :-))) !

Olivier a dit…

J'ai deux ou trois trucs incertains en cours, je pourrais te consulter pour une petite scéance de voyance ?
C'est très convaincant !
Moi, le seul truc que je vois dans mes cendres, c'est que j'ai brulé mon tapis...

Olivier

François a dit…

Très bon :)