21 juillet 2006

Brian Ruthenberg


Simplement pour le plaisir de l'oeil, cette Ruthenberg avec un si magnifique sablage.
J'ai trouvé cette photo sur le site de Mike Glukler, Briarblues.
Je finis par me demander si le sablage n'est pas le meilleur moyen de faire ressortir la beauté de la bruyère.
Il y a bien sur de superbes lisses qui se suffisent à elles-mêmes. Mais cette pipe, lisse, aurait été beaucoup moins intéressante, et sans doute moins belle.
Bien sur, si Brian Ruthenberg était tombé sur un magnifique plateau, je ne crois pas qu'il aurait passé du temps à le sabler. Parce que cette opération demande du temps, du matériel, et un goût pour la chose.
J'ai quelques sablées superbes : une Former, une Savinelli Autograph, une Ser Jacopo, une Rinaldo, et bien sur des Talbert, de simples Ligne Bretagne mais Trever est un magicien.
Cela me permet de rêver sur une belle sablée d'Il Ceppo, ou de Ruthenberg. Et Marco Biagini en fait de bien belles aussi !

4 commentaires:

David a dit…

Si tu as une belle sablée, c'est que le plateau était beau. Seulement, il y avait certainement des sandpits qui sont ainsi éliminés.
Très belle Lovat !

FdP a dit…

Effectivement, beau mais pas parfait ;-)

Bonne Pipe
Guillaume

Ch'Greg a dit…

salut,

et bien non, définitivement, je n'accroche pas avec les sablées, ma préférence va aux pipes lisses (mise à part une poker TT qu'Erwin avait achéeté sur smoking pipe je crois et qui était vraiment magnifique).

Chgreg

Smoke a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.