09 novembre 2006

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois (Sacha Guitry)

Il y a des gens qui se croient plus malins que les autres. Ils en sont même tellement convaincus, qu'ils en oublient de réfléchir.
Voici, toujours suite à ma petite prose sur André Santini et sur l'interdiction de fumer au mondial de la pipe, un commentaire de Jacques, qui persiste et signe :

Mais bien sûr, mon peiti Guigui, que tu peux m'appeler Jacquot ! (Même si ma grand-mère n'aimait pas trop, elle trouvait que ça faisait chocolat !)
Alors comme ça, il n'ya a pas eu de loi interdisant de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif ainsi que dans tous les lieux collectifs de transport ? Par exemple le 10 janvier 1991 ?
Chic alors, je peux donc sortir ma pipe au boulot jusqu'au 31 janvier prochain alors ?
Au passage, pour étoffer un peu ta culture : http://fr.wikipedia.org/wiki/Administration_territoriale
Allez, à la revoyure, mon petit Guigui !

Encore une fois, je crois qu'il faut savoir ouvrir les yeux, regarder ce qui se passe autour de soi. Jacques me conseille d'étoffer ma culture, me sort la loi de 91, lui sa culture, c'est comme la confiture, il l'étale.

Jacques oublie que s'il est effectivement interdit de fumer, par exemple, dans les locaux de la Sécurité Sociale, aux Impôts, à l'Anpe, etc..., une salle appartenant à une mairie ne rentre pas dans ce cadre.

Un exemple ? En 2004, j'ai participé à mon seul concours de lenteur, à Lille, à la Halle au Sucre. Or, cette salle est bien une salle municipale. Jacques devrait écrire à madame Aubry pour lui conseiller d'étoffer sa culture : il y a eu beaucoup de fumée dans cette salle municipale ce jour-là....

Comment cela se fait-ce, allez-vous me dire ?

Eh bien tout simplement de la façon suivante : les salles municipales sont bien des lieux affectés à un usage collectif, mais, et c'est une prérogative du maire, une salle publique peut-être rendue privée, privatisée, pour une durée de un à plusieurs jours.

C'est ce qui permet aux membres des Pipes Clubs de se retrouver dans des salles publiques, prêtées par des mairies, et d'y fumer tout à fait tranquillement.

C'est ce qui aurait permis d'autoriser de fumer dans une salle prêtée par la mairie d'Issy les Moulineaux, lors du mondial de la pipe.

Voilà Jacques, point n'est besoin de renvoyer les incultes de mon genre sur Wikipedia, je suis sur que tu fréquentes des fumeurs de concours, il suffisait de se poser la question.

Quand à sortir ta pipe au boulot, malheureusement, pour toi, c'est raté. C'est dommage, d'ailleurs, quand on a une pipe en bouche, on réfléchit avant de l'ouvrir.

Maintenant, tu peux toujours répondre à mes autres questions, toi qui est si cultivé : comment donc expliques-tu qu'il ait été interdit de fumer lors d'une manifestation consacrée à la pipe ? toujours à cause de la peinture ?
Heureusement dans les jours qui viennent, j'aurai de belles pipes à vous montrer, c'est plus intéressant et amusant que de perdre son temps avec des ergoteurs.
Petit ajout :

Jacques veut toujours avoir raison semble-t-il. C'est bien dans sa nature. Il ne s'agit pas, comme il le dit, d'aller dans mon sens. Il parle de banquets, de mariages, oui, ça fonctionne aussi pour ça. Il gomme le fait que des concours de lenteur sont ainsi organisés. Il oublie, parce que ça l'arrange, et que ça n'est pas écrit dans Wikipédia, que pour participer à de tels concours, il faut payer sa cotisation... Il n'est donc pas question de gratuité, ou d'invitations, ça n'a rien à voir.
Ce moyen est même tellement légal que c'est grâce à cela que le décret sorti, il sera toujours possible d'organiser des concours de fumage.
Je rappelle, et signale, que l'on peut parfaitement assister à un concours sans pour cela y participer, et poser des questions aux personnes qui savent comment ça s'organise.
Les concours sont ouverts à tous sans restrictions, et on y fait plus la queue qu'au mondial de la pipe.

Mais bon, c'est moi n'est-ce pas, qui ne veut pas ouvrir les yeux...
Voilà, de mon côté la question est close, tu peux retourner polluer les forums.

On devrait pouvoir ouvrir des écoles pour professeurs inadaptés (Alphonse Allais)

14 commentaires:

Jacques a dit…

Hé bien mon petit Guigui, on n'apprécie pas ceux qui ne vont pas dans ton sens en disant Amen ?

Bien sûr qu'une salle municipale peut-être privatisée, mais pour un usage privé, comme un mariage, un banquet...

L'entrée du Mondial de la Pipe était donc réservé à des gens entrant sur invitation comme pour toute manifestation privée ?

Au passage, as-tu réellement lu l'article de Wikipédia expliquant ce qu'est une collectivité locale ?

C'est tout de même curieux, dès que l'on explique à certaine personne où se trouve leur erreur, l'argument tombe imparablement le même : "ergoteur" !

Enfin, si tu penses perdre ton temps à ouvrir les yeux, reste à faire de beaux rêves...

Jacques a dit…

Tiens donc, les concours de lenteurs sont des manifestations publiques où l'on peut faire la queue pour visiter ?

Car ne l'oublions as, ce qui rend un lieu public, ce n'est pas qu'il faille payer pour y entrer, mais que cela soit ouvert à tout le monde sans restriction.

Mais bon, notre petit Guigui semble décidemment avoir bien du mal avec certaines notions...

latakia_be a dit…

"On devrait pouvoir ouvrir des écoles pour professeurs inadaptés (Alphonse Allais)"

Quand je lis la prose de Jacquot, il me semble plus urgent d'ouvrir des écoles pour alphabétiser certains profs de maths.

Jacques a dit…

Tien, il ne manquait plus que le grand sage de la pipe !

Alors, as-tu enfin compris pourquoi les pipes française ont quand même bon goût alors qu'elles ne suivent pas tes oukazes ?

latakia_be a dit…

Comme d'habitude, tu racontes n'importe quoi, Jacquot. Pour tout te dire, pendant que toi, tu n'as jamais rien fait pour la défense et l'illustration de la pipe française (tu préférais perdre ton temps sur Usenet en irritant nombre de personnes dans une bonne centaine de newsgroups avec tes continuelles remarques haineuses et souvent embarrassantes. Les leçons que tu as données dans le groupe consacré à l'orthographe (!!!) étaient divines), moi je déclarais dans une interview publiée en anglais, en allemand et en français, qu'il ne fallait pas sousestimer les qualités gustatives des pipes françaises.

Et à propos, je me demande si un triste individu qui n'est même pas capable d'écrire correctement "les pipes françaises" est bien placé pour jouer les champions de la pipe nationale.

David a dit…

C'est bizarre. Moi j'ai constamment le choix entre acheter une pipe française à la moitié de son prix public et acheter une pipe d'un artisan réputé à son plein tarif. Et je choisis la deuxième solution. Je dois vraiment être débile, il me semble, pour faire cette erreur.

Pourtant j'ai plus d'une dizaine de pipes françaises et je ne les fume presque jamais. Il y en a d'autres que j'aimerais pouvoir fumer tout le temps. Il doit y avoir une explication.

Le bon goût des pipes françaises ? Bah, cela doit venir des 3 ou 4 semaines de séchage qu'ils accordent aux ébauchons, c'est certainement mieux qu'un artisan qui les laisse sécher 15 ans.

A propos, Jacques, toi qui semble dire que Erwin ne fait rien pour la pipe française, tu oublies certainement une chose : c'est lui qui m'a aidé et soutenu, et continue de m'aider actuellement à améliorer mes produits. C'est vers lui que je me tourne quand je veux avoir une appréciation honnête et pas du léchage de botte. Oui, en effet, la critique est quelques fois difficile à accepter. Mais en commençant à l'accepter, on améliore rapidement la qualité de notre production. J'ai quelques amis pipiers (pas à Saint Claude) qui ne me contrediraient pas !

A bon entendeur, salut.
David

Jacques a dit…

Mon cher Erwin, tu sembles décidémment sûr de pouvoir juger quelqu'un avec 5 minute de recherches sur Google !

Il semble oublier que certaines personnes peu recommandables utilisent la balise qui va bien pour éviter que leurs messages soit archivés ! Par exemple, le pauvre petit dont tu prends la défense parce que je l'ai traié et que je continue à le traiter de fumier n'est rien de moins qu'un petit nazillon qui venait de faire l'apologie du troisième Reich ! Mais bon, il fallait chercher plus avant dans les bribes de messages que l'on peut trouver dans les réponses qui lui sont faites par d'autres contributeurs !

David, je sais que je suis une nullité en Français, puisque Erwin l'affirme, ça doit être vrai, alors peux-tu me montrer où j'affirmes qu'Erwin ne fait rien pour les pipes française ?
Je rapporte seulement qu'il a dit publiquement ne pas comprendre qu'elles puisse avoir bon goût alors qu'elles ne suivent pas ses recommandations !
Je te rappelle avoir toujors signalé qu'Erwin est une référence internationale sur la pipe et on peut toujours le vérifier, si mes messages sur le groupe FDP sont encore là...

FdP a dit…

Jacques, là tu vas trop loin. Tu me traîtes de fumier, de nazillon, et tu vas même jusqu'à affirmer que j'ai fait l'apologie du troisième reich ???

J'avais déjà compris que tu ne sais pas lire, et que tu interprêtes tout à ta façon, mais là...

Quand aux balises de messages, tous mes messages sont comme les autres, archivés.

Dois-je contacter le service abuse de Google, ou penses-tu revenir sur tes propos ?

Jacques a dit…

Mouarf !

Vas-y, contacte le service abuse, ils verront bien que je ne parle absoluement pas de toi mais de la personne dont il a été question dans la floppée d'immondices que ce cher Erwin a raclé sur google !

Alros vas-y, contacte le service, mais pense bien à fournir l'intégarlité des messages, sinon, ça deviendra de la diffamation, à l'instar de ce qu'Erwin avait déjà fait sur le forum FDP et moi, ça ne sera pas un simple service abuse que je contacterais !

latakia_be a dit…

Guillaume, comme Jacquot éprouve quelques problèmes à s'exprimer par écrit, tu as mal interprété son message. Il fait allusion à quelque individu sur Usenet. Je peux te garantir qu'il n'oserait jamais t'appeler un fumier, vu que l'emploi de l'expression "n'importe quoi" le choque déjà tant.

David a dit…

Pfff... je ne vois pas à quoi ça sert de s'énerver. Des choses sont sous-entendues puis son auteur revient sur ses propos.
Finalement, j'aimerais comprendre ce que Jacques reproche à Guillaume, ce n'est vraiment pas clair.

David

Anonyme a dit…

Cool le microcosme de la pipe. Que des gentlemen...

Anonyme a dit…

Hé oui !

Enfin, vivement février prochain...

Jacques a dit…

Alors, la mairie de Lille aurai-elle oublié de "privatiser" leur salle pour le concours ?