18 octobre 2006

Rad Davis ter

Voilà la troisième pipe de Rad Davis que je présente dans ces pages. J'avais aussi parlé de la précédente dans un Banc-Test sur le site, et je disais que le sablage n'était pas le meilleur de Rad.
C'est bien parce que j'en avais vu des exemples.
Et bien voilà, voilà un bel exemple de sablage. un très bel exemple. Cette pipe, quand Rad l'a annoncée, je n'ai pas perdu de temps. Je n'ai même pas fait l'annonce sur le Groupe - Honte sur moi !
Mon clavier a eu chaud. Très chaud.
Elle est arrivée hier. A noter qu'un envoi des USA arrive plus vite qu'un envoi d'Allemagne, grand mystère de la Poste.
Je l'ai fumée hier, je l'ai fumée tout à l'heure. En approchant l'allumette, la flamme éclaire le sablage sous un angle particulier. J'oublie d'aspirer... j'en allume une autre ! Elle a juste reçu une légère couche de carnauba.
Je sais déjà qu'elle va prendre de belles couleurs, qu'elle va se patiner, et qu'elle sera de plus en plus belle.
Cette pipe est encore neuve, donc, elle n'est pas encore vraiment à moi : on a pas encore fraternisé, mais ça va aller vite...
Seul avantage, je fume mes pipes non culottées plus souvent que les autres, ce qui me donne une bonne excuse !
Troisième Davis, donc. Vais-je prendre un abonnement ? J'aimerais bien ;-)

4 commentaires:

Erwin a dit…

Ca ne m'arrive pas souvent, mais là je suis jaloux !

Bonne pipe,
Erwin

Claude a dit…

C'est vrai qu'elle est très belle. Je n'ai encore pas de pipe de Rad Davis. J'en achète plutôt à son maître Mark Twinsky.

Erwin a dit…

Mais ça fait un bail que l'élève a surclassé le maître.

David a dit…

Quelle beauté !
J'en ai eu le souffle coupé, jusqu'à aujourd'hui... Une belle ligne, une tige bien définie, un sablage époustoufllant.
Bravo.

David, très jaloux également.