14 juin 2006

Le fumeur de pipe est-il normal ?


Très curieusement, le fumeur de pipe a une image vieillotte, pour ne pas dire rétrograde. L'idée de l'homme posé, bon vivant, ignorant du stress, que beaucoup voudrait nous faire avaler, a parfois aussi du mal à passer, mais on l'oppose à celle du nerveux fumeur de cigarette, qui n'a pas le vent en poupe.

J'ai une très mauvaise nouvelle : le fumeur de pipe est comme les autres, ni plus, ni moins.

Je parlais d'image rétrograde : là aussi, il faudrait nuancer. La majorité des fumeurs de pipe que nous croisons ne donnent pas l'impression de se connecter à Internet bien souvent, le mot mail les laisse froids, quand aux virus, ils les attrapent en hiver.
Mais combien d'autres fumeurs de pipe sont à la pointe ?
Beaucoup, il suffit de voir le nombre de visiteurs des forums, sites, blogs, pour se rendre vite compte qu'un fumeur averti en vaut deux.
Il y a d'ailleurs, comme beaucoup d'autres, une certaine fascination pour l'aspect technique de l'informatique. Je ne parle pas de ceux dont c'est le métier, mais des amateurs.
Je suis à chaque fois surpris de constater à quelle vitesse des discussions portées sur divers OS, sur les avantages des uns et des autres, peut vite se déclarer. Je dis se déclarer parce que ça va aussi vite qu'un incendie.

On peut montrer une belle pipe, annoncer l'arrivée d'un nouveau pipier, ça ne fait bondir personne, mais qu'un membre d'un forum parle d'un ennui avec son antivirus, là ça dépote !

L'utilisateur lambda d'un ordinateur embarquant Windows est très vite sujet à de certaines réflexions. Le fana de Mac et le linuxien vont rester aimable, mais on sent assez vite une pointe de pitié pour celui qui utilise un truc si mal fichu.
Au point que j'ai voulu un jour tenter l'expérience du libre, et téléchargé un butineur dont on dit beaucoup de bien à droite et à gauche. Le soir même, j'avais du faire une remise à zéro, relancer l'installation de XP, et me farcir pas mal de petites choses à remettre en place. J'ai su par la suite qu'il y avait justement une alerte de sécurité sur ce programme, que les bidouilleurs de virus commencent à regarder avec des yoeux doux...
Ca a été la seule fois où j'ai du procéder à une réinstallation du système, mais on m'a assuré quand même que bon, chez crosoft y a encore plus de virus, que c'était pas de chance, que rien ne vaut le libre, qu'en plus c'est gratuit, etc...
Bref, plein de messages de fumeurs avertis.
Déjà, rien qu'à lire ça, je sais que les irréductibles du monde libre vont avoir du mal à ne pas mettre leur grain de sel....

Mais voilà, le fait est là brutal, nous avons donc bien affaire à une frange de population tout à fait dans la norme.

Avez-vous pourtant noté comme le mot "débonnaire" revient souvent dans la description d'un fumeur de pipe ?
Ca semble beaucoup plus compliqué de trouver un non-fumeur débonnaire... et si jamais vous avez croisé dans votre vie un fumeur de cigarette débonnaire, merci de nous contacter au plus vite pour nous donner son signalement.
Un portrait robot peut-être affiché sur le site, pour faciliter les recherches.
Je peux même offrir une Chacom, en prime.

De même que l'on parle souvent de l'art de fumer la pipe.
Jamais de l'art de manger du boudin aux pommes.
Donc, fumer la pipe serait un art ? Voyons, restons calmes, tout ça ce sont des mots.
L'artiste, c'est le pipier, le créateur de pipe, ou le blender.
Parce que si c'est de l'art, alors, nous devrions tout arrêter : plus de pipe en bricolant, en jardinant, au travail, devant son ordinateur, non, non, isolez-vous, et fumez.
Vous pouvez même demander à vos enfants d'aller jouer dans la cave, pour ne pas déranger Papa.
Je dois d'ailleurs noter que cette notion d'art de fumer, je ne l'entends jamais chez un amateur averti, mais plutôt dans la bouche de ceux qui nettoient leur pipe marquée bruyère véritable tous les trente six du mois.

Séance de rattrapage ? Ou tentative de se démarquer ?
Il faut dire que le fumeur de pipe se sent parfois un peu seul : combien de pipes avez-vous croisé dans la rue aujourd'hui ? Alors voilà, puisque nous sommes si peu, puisque nous sommes même parfois décriés, nous tentons de redorer notre blason.
Et parfois maladroitement.
Je comprends très bien qu'on éprouve parfois le besoin de raconter ce que l'on ressent en fumant tel mélange dans telle pipe, parce qu'il y a des moments rares, et que les avis sur un tabac ou un pipier que l'on ne connaît pas sont toujours bons à prendre, mais de là à nous assurer que le Caporal que l'on vient de fumer dans sa BC Jules Verne est un pur moment de bonheur, puis à nous redire quel bonheur on a éprouvé à fumer ce sublime tabac dans une maïs, je trouve ça un peu longuet.
On connaît tous le Caporal, on a tous des BC, tous une maïs, pourquoi vouloir à tout prix nous faire croire que nous avons tout pour être heureux ?
Dois-je écrire un mot sur mon groupe de discussion à chaque fois que je fume mes Moretti ?

Et puis, je ne pense pas qu'il faille parler d'art alors que nous sommes parfois comparés à une espèce en voie de disparition.
Comprenez moi bien : nous devons rester accessible. Que nous soyons flattés de voir que notre tabac est apprécié, très bien, que notre pipe fait le tour de la table, parfait, d'ailleurs rendez-la moi, c'est pas un jouet, mais en quoi cela nous rendrait-il différents des autres ?
Parce qu'on a le coup de main, qu'on bourre sans y penser, nous serions des artistes ?
Quand j'étais jeune, il m'est arrivé de faire de la plongée sous-marine. Je me souviens que le responsable du petit club avait accueilli un jeune garçon, qui voulait faire son baptême de plongée, par ces mots : "c'est un métier, p'tit gars". Le p'tit gars est parti sans demander son reste.
Alors, ne soyons pas comme ce délicieux animateur de club, ne nous sentons pas artistes parce que nous fumons la pipe, inutile de nous sentir supérieur au fumeur de clopes... qui d'ailleurs si ça se trouve est bien meilleur informaticien que vous !
Ne donnons pas de leçons, montrons l'exemple.

Criez avec moi : Oui, je suis un homme comme les autres !

4 commentaires:

David a dit…

C'est vrai, on a tendance à tout porter dans la notion d'art, aujourd'hui.
L'art de vivre, l'art de fumer, l'art de se prendre pour des artistes :-)
Pourquoi pas alors l'art de savoir utiliser un PC, l'art de lire, l'art de calculer,... ?
Et même, le pipier est-il un artiste ? J'ai eu des discussions avec un ami il y a quelques mois à propos de cela. Restons honnêtes et humbles, le pipier est un artisan. Certains ont plus la fibre artistique que d'autres, on pourra alors parler d'artisan d'art.

Et je ne pense pas que le fumeur de pipe soit normal, car je ne connais personne de normal. Ou alors, j'ai une notion de normalité décalée :-)

Amicalement
David

Anonyme a dit…

C'est peut etre idiot mais moi j'ai tendance a a voir honte de fumer la pipe sauf quand je suis avec des gens tres proches. Parce que autant le cigare ca peut faire "branleur" autant la pipe ca peut faire "ringard"...aux yeux des autres. Il m'est arrivé de m'entendre dire "A tu fumes a pipe? Tu te prends pour un intello? "Donc je me reserve ce plaisir en quelque sorte en solitaire, en tous cas chez moi.
Et oui, le paraitre et l'être...donc moi je "suis" avec mes pipes mais je fais attention a ne pas paraitre avec, avec certaines mauvaises langues...

FdP a dit…

Pour David, je suis bien d'accord avec toi. Je pense qu'à part une ou deux grosses têtes bien enflées, aucun pipier ne se dit artiste, mais plutôt artisan.

Quand aux personnes normales, je dois reconnaître que de mon côté... j'ai du mal à en trouver !
Aussi bien chez les fumeurs de pipe que chez les autres. Un fumeur de pipe n'est donc pas différent ;-)

Etonnant aussi cette différence d'image entre le fumeur de cigare et de pipe.
Je pense que nous devrions créer le FLFP, Front de Libération des Fumeurs de Pipes !

Bonne Pipe
Guillaume

David a dit…

C'est de la triche !
Tu dis que tu offres une Chacom à celui qui te trouve un fumeur de cigarette débonnaire. Mais c'est impossible : débonnaire c'est tout juste bon pour les Walt Disney. Personne n'est vraiment débonnaire.

Amicalement
David qui a déjà eu ta Chacom :-)