31 octobre 2007

Lettre ouverte aux sanclaudiens

Mon dernier billet a suscité quelques réactions, pour le moins excessives. Et les donneurs de leçons, comme toujours, donnent des leçons mais ne montrent pas l'exemple.
Comme il faut effectivement faire au lieu de critiquer, proposer au lieu de dénigrer, voici la copie d'un mail que je viens d'envoyer à, dans le désordre, Chacom, BC, Ewa, Sébastien Beaud, et Courrieu.
Bien sur s'il y avait des réponses - j'ai l'air de douter, mais ça n'est pas la première fois que je tente un contact, j'en parlerais ici.
Madame, Monsieur,

nous nous connaissons, même si certainement nous nous connaissons mal. J'ai créé il y a cinq ans le premier forum en français consacré à la pipe et au tabac. Et, il y a trois ans, le site qui y est rattaché. Dans un récent billet sur mon blog - car j'ai aussi un blog, je cumule les embrouilles - je regrettais que le musée de la Pipe de Saint-Claude n'expose que des créations anciennes, et non pas de plus actuelles. Vous me direz qu'un musée n'est pas forcément fait pour s'intéresser à ce qui est produit de nos jours.
J'apprends incidemment que deux pipiers sanclaudiens ont reçu récemment le titre de Meilleur Ouvrir de France, dans la section Pipier, et je regrettais ouvertement qu'il ne soit pas donné plus de publicité à cela.
Je persiste à penser que, surtout de nos jours, la pipe ne doit pas être présentée comme un objet d'exposition, mais au contraire comme quelque chose de vivant, d'agréable, de beau - assez beau pour attirer l'attention.
Voilà qui a donné lieu à des réactions excessives, puisqu'on m'accuse de considérer les franc-comtois comme des arriérés, et qu'on va jusqu'à dire que je "tape sur la France".
Ceux qui me critiquent ne semblent d'ailleurs pas faire grand chose pour la France et pour Saint-Claude, sans cela ils s'en vanteraient, mais ils restent là-dessus d'une grande discrétion.
Et effectivement, j'ai l'air de critiquer sans proposer grand chose, et voilà pourquoi je vous écrit.
Je constate que :
-La Confrérie des Maîtres Pipiers de Saint-Claude n'a pas de site.
-Les jeunes pipiers sanclaudiens sont inconnus du grand public.
-Et je pense que si l'on citait les noms des deux élus du concours MOF à des fumeurs de pipe, beaucoup ne connaîtraient pas leur existence.
S'il y a donc du savoir-faire, on ne le fait pas savoir.
Le site Fumeurs de Pipe va bientôt fêter ses trois ans. En trois ans, il aura eu à peu près 700 000 visiteurs, qui eux-même ont regardé à peu près 1 700 000 pages de ce site. Je vous donne les chiffres en gros, je n'exagère que de quelques mille.
Alors quelle est ma proposition ?
Dans ce site, créer un "espace Saint-Claude", afin de proposer une vitrine à tout ce qui peut faire savoir que Saint-Claude n'a pas que des expositions à proposer, mais aussi des talents. Proposer, enfin, une vitrine sur le Net à la Confrérie, qui n'en a toujours pas. Faire en sorte que des concours comme le MOF ne soient pas seulement connus d'un petit nombre d'initiés, des gagnants, des perdants, et de leur famille.
Quelle contrepartie ?
Aucune.
Je ne demande pas d'intronisation, pas de pipes offertes, rien.
Mon site, même si la partie "Tabac" doit un jour être accessible uniquement sur mot de passe, continuera d'exister de toutes façons.
Ce que je propose, c'est pour résumer, plus de travail pour moi, et le fait d'être visibles sur le web pour vous.
Par visible, j'entends aussi actualisé régulièrment, quand le besoin s'en fait sentir. Je ne vous propose pas un espace mort, donc de moins en moins visité, mais un espace vivant.
A chaque fois que j'ai contacté quelqu'un en poste à Saint-Claude, je n'ai eu soit aucune réponse, soit une réponse du bout des lèvres.
J'espère sincèrement que vous donnerez suite.
Bonne Pipe
Guillaume Laffly

19 commentaires:

erwan a dit…

Je fume peu la pipe, mais je suis ton groupe, et ton blog régulièrement parce que les histoires qui y sont contées titillent inlassablement ma curiosité, tellement que je projète de m' acheter dans quelques mois une pipe d' artisan, pour le plaisir de l' objet, et pour la fumer bien sûr.

Depuis que je te lis, je n' ai -sans flâtterie aucune - jamais lu de critiques gratuites. Ne prète donc pas trop d' attention à quelques imbéciles certifiés, quoiqu' il est souvent ludique et divertissant de leur répondre de la meilleure façon qui soit : avec intelligence.

Ton idée d' espace dédié à Saint Claude et ses faiseurs de pipe est excellente, et si cela reste lettre morte faute de réponse, on ne pourra pas te reprocher de ne pas avoir essayé !

Amicalement.

Anonyme a dit…

Je m’étais promis de ne plus intervenir dans ce petit monde de la pipe en général et sur ce blog en particulier, mais le procédé qui consiste à jouer la vertu outragée après avoir offensé les gens est tout simplement malhonnête . Je lis : « on m'accuse de considérer les franc-comtois comme des arriérés » .L’accusation serait donc infondée et calomnieuse. Mais quand on écrit : « Quelqu'un peut-il signaler que nous sommes au XXI° siécle depuis quelques temps ?Allo, Saint-Claude ? Il y-a-t-il (sic) d'ailleurs le téléphone à Saint-Claude ? On me dit que oui. L'internet arrive aussi, mais doucement » c’est bien laisser entendre que la population de Saint-Claude, et pas seulement les pipiers, est arriérée puisqu ‘elle semble ignorer l’usage du téléphone et d’Internet et qu’elle pense et vit comme si nous n’étions pas au XXI° siècle. Prétendre que ce genre de propos n’est en rien offensant relève de la malhonnêteté. Quand on offense les gens on présente des excuses au lieu d’adopter la posture de l’innocence outragée. Mais je crois que je perds mon temps à tenter d’expliquer des choses aussi élémentaires. C’est le défaut des donneurs de leçons aux réactions excessives et aux « imbéciles certifiés » sans doute.
En ce qui concerne les guerres picrocholines autour de la pipe française , industrielle, artisanale, avec ou sans filtre, je l’ai déjà dit et je le répète une dernière fois : je m’en bats le cristallin avec une patte de homard.

Bonne pipe.
Eric Mougenot

Guillaume a dit…

Il s'agit là, non plus de réagir à chaud, mais de s'enferrer. Voilà donc encore un adieu, un peu comme les vieilles stars du music-hall qui refont leurs adieux régulièrement.

Je vais donc apporter quelques précisions :

Comme je vous l'avais écrit, en mail personnel, ma famille est d'origine franc-comtoise. Je ne me vois donc pas considérer les franc-comtois comme des arriérés - quoique certains qui ne m'apprécient pas, doux euphémisme, doivent se dire que tout de même...

Et quand je parle de Saint-Claude, je ne parle évidemment pas de toute une population.

L'un des membres du Groupe avait été, à l'occasion d'un concours lancé par une société sanclaudienne, en rapport avec son dirigeant d'alors. Il s'est avéré que le seul qui avait accès aux mails envoyés à cette entreprise était son dirigeant, qui ne les consultait d'ailleurs pas fréquemment. Il fallait donc lui téléphoner pour lui signaler qu'il avait un mail...

Le site internet de cette société n'a eu aucune mise à jour depuis son ouverture, il y a quatre ans.
C'est de choses comme cela, que je trouve regrettables, que je voulais parler.

Mais il semble que ces explications, qui relèvent du simple bon sens, ne vous conviennent pas. D'après vous, c'est bien toute une population que je méprise. Mais je n'y peux rien. Que vous ne vouliez pas comprendre mes propos, c'est votre problème. Quand à ne pas me répondre quand je vous écris, et venir ici aligner des contre-vérités, c'en est un autre.

Je présente donc toutes mes excuses aux sanclaudiens qui se sont crus visés par ce paragraphe - et j'ose croire qu'il n'y en a pas beaucoup, parce qu'ils ont su, je l'espère, faire la part des choses.

Pour l'anecdote, mes parents n'ont pas internet, je connais plein de gens très bien qui n'ont pas internet, je ne les méprise pas pour autant. Je regrette par contre que des sociétés ou des artisans n'usent pas de cet outil, qui est à mon sens indispensable. D'où ma proposition. Je ne joue pas la vertu outragée, je propose mes services.

Je ne sais pourquoi vous mettez "imbéciles certifiés" entre guillemets, comme si vous repreniez mes propos.

Pour quelqu'un qui se bat le cristallin, et que tout cela laisse de marbre, je trouve que vous insistez beaucoup.

Si vraiment j'éprouvais le mépris que vous dites, croyez bien que je me désintéresserais complètement de la chose. Je n'en parlerais pas, tout simplement.

erwan a dit…

Je précise que le terme "d' imbéciles certifiés" était le mien, pas celui de Guillaume, et ne visait personne en particulier mais tous ceux en général qui, d' une phrase sortie d' un contexte", tricottent des intentions qu' ils prêtent à leurs auteurs à mauvais escient.

L' article en question, qui a déclenché une micro polémique n' était pas offensant, et le lire au 1er degré requiert de consulter au plus vite son ophtalmologiste.

Qui plus est, étant breton, si j' avais dû m' offusquer des quelques articles humoristiques égratignant mon pluvieux pays, je n' en aurais pas encore fini.

Un peu de second degré, un brin de recul, une pincée de bonne volonté ne font pas de mal, parfois. C' est ce qui fait à mon goût tout l' intérêt de ce blog, même pour un pétuneur occasionnel et béotien comme moi ;-)

Anonyme a dit…

C'est marrant comme certains, pris le nez dans leur caca, ont toujours la meme excuse : «Mais non, je n'ais pas dit ça, c'est à prendre au 25ème degré en pensant à bien touiller la phrase dans une sauce humoristique relevée au calembour»...

Erwin a dit…

Cher couard anonyme,

C'est marrant d'observer comment certains, crispés et aveuglés par leurs préjugés et partis pris, ont toujours la même tendance non pas à lire ce qui est écrit mais ce qu'ils aimeraient bien qu'il soit écrit pour pouvoir ressentir cette émotion qui les comble tellement : l'indignation. C'est également marrant de voir comment cette cohorte d'analphabètes de mauvaise volonté sait toujours mieux que l'auteur lui-même ce que celui-ci a voulu exprimer, et comment cette meute pratique avec délice le procès d'intention.

Anonyme a dit…

C'est écrit
: « Il y-a-t-il d'ailleurs le téléphone à Saint-Claude ? » et non pas « Les pipiers de Saint-Claude ont-ils le téléphone ? »

Qui est analphabète ?

erwan a dit…

"Mais non, je n' ais pas dit ça"

A ce jeu là... Je note que vous ne dites mot de l' initiative de Guillaume de créer un espace dédié pour Saint Claude.

Trop constructif, peut-être ?

Guillaume a dit…

Je note que si cette proposition a été bien accueillie par certains, elle en agace énormément d'autres ;-)

Je ne sais l'accueil qui lui sera fait, mais je parlerais un jours des réactions que cela a engendré, c'est très curieux.

erwan a dit…

Personnellement je te lirai avec intérêt car le phénomène d' enthousiasme/résistance/critiques n' est pas propre au monde des pétuneurs.

Nous avons les mêmes chez les fumeurs de cigare ;-)

Anonyme a dit…

Le responsable de ce blog est donc la victime d’une cohorte d’analphabètes mais il ne se prive pas d’agresser gratuitement les gens qui par ailleurs lui foutent la paix :
« noter d'ailleurs que quand ceux qui sont si prompts à lancer les anathèmes habituels se font enfin le plaisir de s'offrir une "pipe de riche", ils se défendent eux-même de snobisme. Snobisme, connais pas : il s'agit dans leur cas de curiosité, de goût des autres... c'est vachement beau. Donneur de leçons un jour, donneur de leçons toujours. Et de penser à la chanson de Dutronc : Je retourne ma veste... » Pourquoi autant de hargne ? Pourquoi autant de haine gratuite ? Est-ce pour pouvoir ressentir cette émotion qui le comble tellement : l’indignation ? C'est également marrant de voir comment cette victime de cohortes d’analphabètes de mauvaise volonté sait toujours mieux que l’auteur lui-même ce que celui-ci a voulu exprimer, et comment cette victime pratique avec délice le procès d’intention.

David Enrique a dit…

Après avoir lu le message d'Eric sur le forum, j'ai voulu comprendre sa réaction soudaine. Je lui ai donc écrit personnellement pour lui expliquer que Guillaume ne disait pas ça par méchanceté ou par mépris mais juste de façon légère. Après tout, ce n'est pas complètement faux, il n'y a pas de quoi s'indigner.

Bref, je n'ai même pas eu le droit à une réponse. Pour moi, le silence est le pire des mépris. J'en suis attristé.

Bonne pipe
David

Guillaume a dit…

Je lui avais écrit aussi, mais je n'ai pas eu de réponse, si ce n'est ici. Mais il faut penser aussi que c'est le long week-end de la Toussaint, beaucoup de gens sont partis, et il faut peut-être attendre un peu ...

Bonne Pipe
Guillaume

Anonyme a dit…

Lafly jean. Tout est dit.

Anonyme a dit…

...........?????

Anonyme a dit…

.................!!!!!!

aspera06 a dit…

Je crois que la meilleure façon de connaître quelqu'un est de regarder ce qu'il fait, et non d'analyser ses paroles, au risque de mal les interpréter.
Or je ne vois pas ce que Guillaume pourrait faire de plus pour faire comprendre que malgré ses propos amères sur le monde pipier de St Claude, ce dernier lui tient à coeur.
Ce qu'il propose me semble très appréciable, et bien concret. Toute personne de bonne foi devrait pouvoir le reconnaître, plutôt que de revenir sur des propos interprétables de la façon qui lui convient en fonction de ses sentiments personnels.

Bonne pipe aux gens de bonne volonté,

Jean-Luc

Anonyme a dit…

Après avoir tapé sur Saint-Claude, Monsieur Lafly veut-il jouer les sauveurs ? Double jeu trouble.

Marchand Ducel a dit…

Moi je trouve bien que les pipiers français ne donnent aucun crédit a ce site qui véhicule de la désinformation et de la haine.