14 décembre 2007

Un message de la DNF

Un site d'amateurs de cigares qui respecte la législation, c'est possible !

Retour sur une action " DNF " /" Pour une poignée de cigares "...

Paris - 13 décembre 2007 : Les invectives de certains clubs de cigares à l'encontre de l'association DNF et de ses dirigeants ont été nombreuses en cette année 2007. DNF, de son coté, n'a pas souhaité entrer dans des polémiques stériles, concentrant ses efforts en direction de ceux qui pouvaient entendre un discours pondéré visant à supprimer le caractère public des titres de presse écrite ou Internet dont l'objet social est de nature à encourager la consommation du tabac. Alors que les critiques véhémentes contre les actions de l'association continuent d'aller bon train, DNF prouve ainsi qu'elle sait également tendre la main aux associations qui font preuve de bonne foi.

L'association " Les Droits des Non Fumeurs " a fait délivrer à l'association " Pour une Poignée de Cigares " deux citations directes par-devant les Tribunaux correctionnels de Dijon (2006) et de Paris (2007). Elle faisait grief à " Pour une Poignée de Cigares " d'avoir communiqué, sur son site Internet, des informations relatives au cigare (appréciation critique, photos, représentations de bague...) accessibles au grand public et de nature à inciter à la pratique du tabagisme.
Elle estimait que, ce faisant, l'association " Pour une Poignée de Cigares " n'avait pas respecté les dispositions du code de la santé publique (articles L. 3511-1 et suivants) prohibant la publicité et la propagande en faveur du tabac.

L'association " Pour une Poignée de Cigares " a, de sa propre initiative, modifié son site Internet afin de ne rendre les informations valorisant la consommation du tabac, et notamment du cigare, accessibles qu'aux seuls abonnés, à l'exclusion du grand public, ainsi qu'il est prévu au code de la santé publique.

Dans ce contexte, l'association " Les Droits des Non Fumeurs " a estimé que ce site Internet était, dans ces conditions, en conformité avec les dispositions précitées du Code de la santé publique et s'est désistée de ses citations directes.

Certains clubs d'amateurs de cigares inondent la presse d'informations infondées qui donnent de l'association DNF l'image grotesque d'une milice qui pourchasserait les fumeurs dans le but d'obtenir de l'argent.

L'association, en vertu de l'article L. 3512-1 du code de la santé publique, lutte activement contre les méfaits du tabagisme. La publicité et la promotion du tabac mettent à mal ses efforts en banalisant illégalement la consommation du tabac.

" Pour une poignée de cigares ", consciente du bien fondé de cette démarche s'est donc mise en conformité en limitant l'accès de son site à ses seuls adhérents, ce qui redonne à la communication son caractère privé.

Reconnaissant la bonne volonté et les efforts de cette association pour se mettre en conformité, DNF a donc décidé d'abandonner ses poursuites contre ce site Internet dédié aux cigares et souhaite que cette initiative incite les autres associations de ce type à suivre cet exemple."

Voilà un texte qui valait d'être édité ici.

Je suis toujours surpris de voir voir avec quel art certains omettent des « détails », je sais que l'on pourrait me reprocher le mot aussi.

Car enfin, il y a quelques erreurs et omissions qu'il me semble normal de devoir corriger.
Tant qu'il m'est encore possible de m'exprimer.

Reprenons :

Les invectives de certains clubs de cigares à l'encontre de l'association DNF et de ses dirigeants ont été nombreuses en cette année 2007. DNF, de son coté, n'a pas souhaité entrer dans des polémiques stériles, concentrant ses efforts en direction de ceux qui pouvaient entendre un discours pondéré visant à supprimer le caractère public des titres de presse écrite ou Internet dont l'objet social est de nature à encourager la consommation du tabac. Alors que les critiques véhémentes contre les actions de l'association continuent d'aller bon train, DNF prouve ainsi qu'elle sait également tendre la main aux associations qui font preuve de bonne foi.

Je pense que la personne qui a signé, plutôt écrit ce texte, devrait relire ce qui se dit sur le forum DNF.
Les attaques, sur ce forum, envers des sites ou des blogs, la plupart du temps consacrés à la pipe ou au cigare – à vrai dire il faudrait mettre le cigare en premier, le cigare ça fait plus riche et attise les convoitises – sont légions.
Dénonciations : des sites sont hors-la-loi, voici lesquels.

Un discours pondéré : il semble qu'un discours pondéré se traduise par un discours inaccessible par les masses. Il faut faire en sorte que le discours qui n'entre pas dans le moule soit inaccessible aux moteurs de recherche, dès lors, inexistant.

Si vraiment un discours pondéré était accepté, comment se fait-il que les écrits du professeur Molimard, depuis qu'il dénonce les trucages des chiffres des enquêtes sur le tabagisme passif, ne trouve plus d'éditeur ? Que pas un site internet ne lui laisse le droit de s'exprimer, dans le pays de la liberté d'expression ? Que pas un de ses arguments ne soient édités et affichés sur, par exemple, les sites anti-tabacs ? L'un des premiers et des plus virulents à avoir dénoncé les dangers du tabac devient persona non grata à partir du moment où il relève certaines irrégularités du discours ambiant et bien-pensant. Discuter des chiffres, sur la base d'études, est pourtant pondéré, et l'on ne peut accuser cette personne d'avoir été récupéré par les lobbys du tabac, mais qu'à cela ne tienne, on va faire plus simple. France, pays de la liberté d'expression, où es-tu ? Il ne s'agit pas de répondre à ses propos, il s'agit de les ignorer, tout simplement. Ne les citons pas non plus. D'ailleurs, ils n'existent pas.

Des membres de ce forum se décrivent eux-mêmes comme des anti-fumeurs intolérants, leurs propos ne sont pas corrigés, voilà qui est un grand signe de pondération.

Tendre la main ? Oui, les mendiants le font aussi, mais eux c'est pour de bonnes raisons.

L'association " Les Droits des Non Fumeurs " a fait délivrer à l'association " Pour une Poignée de Cigares " deux citations directes par-devant les Tribunaux correctionnels de Dijon (2006) et de Paris (2007). Elle faisait grief à " Pour une Poignée de Cigares " d'avoir communiqué, sur son site Internet, des informations relatives au cigare (appréciation critique, photos, représentations de bague...) accessibles au grand public et de nature à inciter à la pratique du tabagisme.
Elle estimait que, ce faisant, l'association " Pour une Poignée de Cigares " n'avait pas respecté les dispositions du code de la santé publique (articles L. 3511-1 et suivants) prohibant la publicité et la propagande en faveur du tabac.


Eh oui, c'est moche...

Une critique d'un cigare, pire, une photo de la bague ornant ledit cigare... et le pire c'est que tout cela se fait tranquillement. Quel mépris.

Ces bêtes personnes de P1P2C devaient penser, quel illogisme, qu'en visitant leur site, on devait forcément être intéressé par la question. Que ça n'était pas innocent. Mais non. Ouf ! Heureusement certains veillent. Ils ont pu mettre en lumière que tout un chacun se lève le matin, allume son ordinateur, et lance une recherche avec le mot cigare. Et le pire, c'est qu'il arrive sur des sites qui OSENT en parler, et émettre des appréciations CRITIQUES. Dès lors, comme chacun sait, le commun des mortels étant un mouton, n'aura qu'un réflexe : se dépêcher d'aller acheter le cigare en question.

Ca, ça n'est pas grave. Acheter un cigare, on peut. La preuve : l'Etat en vend, et en retire beaucoup d'argent. Donc , acheter un cigare ça n'est pas grave. Comme chacun sait, un cigare est fait pour être rangé dans une pile de draps.

Non, le problème, c'est que certains saligauds, je pèse mes mots, ne se contentent pas de l'acheter : ils le FUMENT !!

Heureusement, certains veillent. Fumer, c'est mal.

Respecter les dispositions du code de la santé publique ?

C' était si clair qu'il a fallu attendre un jugement pour pouvoir enfin savoir ce que la Loi entend par publicité ou propagande.

J'ai vu les mêmes juges et avocats ces temps-ci se livrer à des manifestations du plus mauvais effet. Hurlements, sifflets... il faut dire que la Loi, pour le coup, ne les arrangeait pas. Eux qui disaient que chacun doit connaître la loi, et que si vous allez passer quelques temps en tôle, ben mon gars, c'est pour ta pomme, la loi c'est la loi, pauvre type, allez au suivant... ben là, va falloir déménager... moche ! Oh la loi elle nous plaît pas, allez, on va manifester.

L'association " Pour une Poignée de Cigares " a, de sa propre initiative, modifié son site Internet afin de ne rendre les informations valorisant la consommation du tabac, et notamment du cigare, accessibles qu'aux seuls abonnés, à l'exclusion du grand public, ainsi qu'il est prévu au code de la santé publique.

Là, gros mensonge...

Ca n'est pas de sa propre initiative que l'association P1P2C a pris cette décision. Ben non. Les nouveaux croisés lui réclamaient une grosse somme... Il y a donc eu arrangement.

Je donne l'impression de dénoncer la façon d'agir de P1P2C – mais ça n'est pas du tout le cas : quand on a un couteau sous la gorge, on s'exécute. Je suis moi-même en train d'en faire autant. Faut pas croire. J'y reviens plus bas.

Dans ce contexte, l'association " Les Droits des Non Fumeurs " a estimé que ce site Internet était, dans ces conditions, en conformité avec les dispositions précitées du Code de la santé publique et s'est désistée de ses citations directes.

Avant, il y avait des juges, des cours de justice. Mais c'est dépassé, tout ça. Maintenant, ça n'est plus la loi qui décide, ce sont les associations. Elles jugent, estiment que voilà c'est bon, vous pouvez y aller. Dans le même temps, les juges, avocats et tutti quanti pleurnichent parce qu'il n'y a pas assez d'argent. Mais c'est plus la peine les gars. Vous mêmes vous êtes rentrés dans ce jeu : vous ne servez plus à rien, les associations sont là pour faire votre travail.

D'ailleurs, je vois que les divorces pourront être faits tranquillement, sans vous, chez les notaires... vous êtes contre, mais bien sur ça n'est pas parce que ça va faire moins de sous en fin de mois...

Vous avez pliés, tant pis, c'est réglé. On se passera de vous. D'autres ont pris votre place.

Certains clubs d'amateurs de cigares inondent la presse d'informations infondées qui donnent de l'association DNF l'image grotesque d'une milice qui pourchasserait les fumeurs dans le but d'obtenir de l'argent.

Ah là, j'ai du mal à comprendre. C'est normal, je ne suis pas assez intelligent pour faire partie d'une association. Alors qu'on m'explique.

La presse est inondée d'informations infondées ??

Vous voulez dire que la presse, serve comme chacun sait, ne vérifie pas les informations avant de les diffuser ??

Purée, les gars, c'est vachement grave ! Vous m'ouvrez les yeux ! Donc, quand la presse parle sans arrêt des méfaits du tabacs, du tabagisme passif, en reprenant les chiffres gouvernementaux, ça POURRAIT ne pas être vrai ??

Mais où allons-nous, je vous le demande.

Il serait intéressant de faire un comparatif entre les informations relayées par la DNF, et transmises par la presse, et celles transmises par les clubs de cigare...

Allez, je suis prêt à parier que c'est la DNF qui l'emporte.

C'est que, en vous attaquant à des organes de presse, vous mettez le doigt sur certaines censures qui ne peuvent que chatouiller quelques représentants de la presse en question.

Pour le reste, comme vous dites, la presse est forcément achetée et écrit n'importe quoi. Enfin, c'est vous qui le sous-entendez.

Euh... tout de même... dans le but d'obtenir de l'argent.. c' était pour rire, alors ? Les 30 000 euros que vous réclamiez à P1P2C ? Vous les auriez refusés ?

Bon sang mais c'est bien sur ! C'est juste de l'altruisme !

D'ailleurs il y a, encore, une chose qui m'échappe : pourquoi n'en parlez-vous pas, de ces 30 000 euros ? Vous avez honte ? Je ne les vois nulle part dans votre déclaration ?

Notez, je comprends : difficile de tenir un double discours : celui réservé aux associations quand on les menace, et celui qui est édité pour la presse...

L'association, en vertu de l'article L. 3512-1 du code de la santé publique, lutte activement contre les méfaits du tabagisme. La publicité et la promotion du tabac mettent à mal ses efforts en banalisant illégalement la consommation du tabac.

Euh... mais l'Etat n'est-il pas là pour ça ?

Pourquoi je paie des impôts ? L'Etat ne ferait donc pas son travail ? Et la Justice non plus ? Ce que je disais plus haut serait donc vrai ???

" Pour une poignée de cigares ", consciente du bien fondé de cette démarche s'est donc mise en conformité en limitant l'accès de son site à ses seuls adhérents, ce qui redonne à la communication son caractère privé.

Reconnaissant la bonne volonté et les efforts de cette association pour se mettre en conformité, DNF a donc décidé d'abandonner ses poursuites contre ce site Internet dédié aux cigares et souhaite que cette initiative incite les autres associations de ce type à suivre cet exemple.


Communication privée : c'est ça, nous vous laissons le droit de communiquer, mais pas comme nous. Nous nous communiquons en oubliant certains détails gênants, comme le pognon qu'on demande à des associations tenues non pas par de grosses sociétés, mais par des personnes privées. Vous, si vous voulez communiquer, que personne ne le sache, surtout ! Nous veillons.
La bonne volonté et les efforts ? Non, encore une fois, impossible de faire autrement. Tout le monde ne vit pas, comme l'association DNF, des deniers publics. Il y en a qui gagnent leur croûte. Une fois les impôts passés, il ne leur reste plus grand chose... Donc, il la mettent en veilleuse. Contraints et forcés.
Abandonner les poursuites ? Après s'être soumis à vos diktats, que vouliez-vous leur demander ? Le juge n'aurait-il pas trouvé la demande excessive ?

Et puis, très joli, la dernière menace : souhaite que cette initiative incite les autres associations de ce type à suivre cet exemple. Très joli ! Le message est passé d'ailleurs.

Attention, les gars, croyez pas qu'on va s'endormir. Vous avez intérêt à vous coucher sans ça on vous envoie les huissiers, puis les avocats, puis les juges.

Le droit, c'est nous.
La Loi, c'est nous.
Nous vous surveillons.
Nous pouvons transformer les images de votre téléviseur... (non là j'exagère, quoique)
C'est nous qu'on décide.
Vous nous devez obéissance.
Nous intervenons dans votre façon de vivre.
Nous vous disons ce qui est bien, et ce qui est mal.

Bientôt le monde sera à notre image.

Et le monde sera plus beau.

10 commentaires:

erwan a dit…

Un chef d' oeuvre de démagogie et de mauvaise foi, rien d' étonnant... Heureusement que certaines voix s' élèvent pour rappeler qu' amateurs de cigare et pétuneurs ne sont pas dupes...

Je me vois aussi contraint de refondre mon blog, que je mettrai dans les clous fin Décembre faute de temps (je dois tout relire attentivement, supprimer ou réécrire des articles etc...).

Néanmoins, on ne nous fera pas taire.

Je salue l' existence du tien, non seulement pour sa richesse pipière, mais pour l' honnêteté intellectuelle et l' engagement de son auteur ;-)

Bien amicalement.

Peintre a dit…

Bonjour Guillaume,

Je n'interviens pas souvent sur ton blog, mais le lis très régulièrement.

Que du bon !

Et compliments pour la qualité du contenu et du contenant ...

De plus, ton implication dans ces "combats" multiples pour maintenir une qualité de vie et de liberté sont le signe d'une pugnacité et indépendance qui tendent à disparaitre, y compris sur le web !

Cordialement.

JP

Peintre a dit…

Je me suis permis de relayer ton blog sur mon dernier édito..
... en espérant que cela ne t'atirrera pas les foudres de la DNF !

JP

Silex a dit…

Bonjour Guillaume !

Découvert ton site grâce à Peintre.

De tout coeur avec vous !!!

Keep on going !

Amitiés.

Carnets de voyage a dit…

Bonjour Guillaume,

Je suis ahurie de ce que je découvre !!!

Je vais me faire le relais concernant cette "chasse aux sorcières" dont ton blog risque d'être la victime.

Grâce à Peintre, et à bien d'autres je suppose, j'espére que tout ces atteintes à la liberté vont se voir au grand jour !

Et puisses tu comme lui, continuer à fumer la pipe (et en parler) encore longtemps !!!

Bises !

Cookie a dit…

Bonsoir Guillaume!

Etant passée sur le site d'Erwan juste avant de découvrir le tien, je me permets un copier/coller puisque même si vous n'avez peut être pas les mêmes lecteurs, vous vous battez pour la même cause !

Voici donc ce que j'ai écrit à Erwan et que je t'adresse également :

"Je vois que grâce à JP, quelques visites commencent et j'espére que ce ne soit qu'un début !

J'ai lu l'appel à réagir.
Je ne suis pas vraiment apte à juger du bien fondé de ce manifeste.
Quelques soient les chiffres, le tabac est mauvais pour la santé (comme l'alcool, le sucre, le sel, et tout ce qui a eu, a ou aura mauvaise presse...).

Je suis ahurie de découvrir que tu devras "mettre en conformité" ton site !
En conformité de quoi ???
Des bien pensants de cette société pourrie qui prétend savoir où est notre bonheur !!!

Je hais les organismes type DNF et consorts !
Ils représentent les déchets toxiques de notre société judéo-chrétienne !!!

Longue vie à ton site !
Longue vie à la liberté d'expression !
Et que ceux qui nous pourrissent notre brève existence se disent que
LA VIE TUE A 100% ...

Qu'ils se reconvertissent donc dans la promotion des préservatifs !!!


Bon courage à toi aussi !

Bisous.

l'arboretum a dit…

Salut !

Ah, les fumeurs de pipe, tous les mêmes !
On en connais un qu'est pas mal non plus et c'est d'ailleurs grâce à lui qu'on découvre ton blog.

Superbe travail, c'est presque du plein temps pour arriver à cette qualité !

On laissera pas faire ces couillons de la DNF qu'on ne connaissait pas (on ne ratait pas grand chose, soit dit en passsant), mais qui se prennent pour LA voix de la sagesse et de l'ORDRE.

Tout ce qu'on aime !!!

On suis ça de près et comme on a un pote journaliste, on va le brancher dessus.
C'est pas Libé, c'est "La Charente libre", mais bon c'est une bouteille qu'on remplit comme dirait Peintre !

A ta santé !

Jean Louis et Marie France

lamouche a dit…

Hello Guillaume !

Haut les coeurs !

Bises.

gdpe a dit…

Guillaume,

A part abonder dans ton sens, je ne vois pas quoi dire à part que je suis convaincu que nos philosophies, nos arts de vivre (oui vivre !) empêcherons le pire.

Cordialement.

erwan a dit…

Joyeux Noël à toi et aux tiens, Guillaume ;-)